Destination Espagne

Séville : visiter l'Andalousie en famille

Un week-end à Séville côté kids 

 

Début de notre circuit de 4 jours en Andalousie en famille avec les enfants, Séville nous a très bien reçu ! C’est une magnifique ville d'Espagne pour les familles : à taille humaine, calme, gaie et qui dispose de nombreuses balades agréables. Nous avions 2 petits jours à consacrer à cette jolie étape avant de continuer notre voyage sur la route des Pueblos Blancos vers Ronda. Ce n’est pas assez, et la méteo, pourtant normalement clémente dans cette région à la Toussaint, n'était pas vraiment de notre côté. Mais cela nous a permis de nous promettre de revenir profiter de la douceur et du dépaysement de l’Andalousie !

Voici ce que j’ai particulièrement aimé pendant ce week end à Séville en famille, et voici mes bonnes adresses !

 

=> lire la suite de l'Andalousie en famille avec les enfants : la route des Pueblos Blancos et Ronda

 

Séville

 

1/ Jouer à cache-cache dans les jardins du Palais de l’Alcazar de Séville en famille


C’est une résidence toujours utilisée par la famille Royale. Les remparts du Palais fortifié sont magnifiques vus de l’extérieur avec leurs couleurs jaune et ocre. Mais ce serait une hérésie d’en rester là, il faut courir le visiter !

Pour ce qui est des salles du Palais, il faut savoir que c’est avant tout un bijou architectural (rien de spécial à regarder pour les enfants). Nous avons donc assez vite traversé les cours et les intérieurs pour passer du temps dans les jardins. Et quels jardins ! Fontaines, jets d’eau, magnifiques arbres et buissons, labyrinthes… les parents se régalent pendant que les enfants jouent à cache-cache ! Top.









=> trouver le vol le moins cher pour Séville en famille !


2/ Dormir au choix dans un palais de roi andalou ou dans une auberge de jeunesse rock’n’roll

 

C’était mes deux options. Par manque d’anticipation et de budget, nous avons choisi la deuxième solution. Une super adresse et un bon plan pour dormir pas cher à Séville en famille : le Sevilla Kitsch Hostel Art.

Sinon, vous pouvez profiter de la piscine de toit de Las Casas del Rey de Baeza (ou de Las Casas de la Juderia). J’aurais bien casser la tirelire pour y dormir : c’est important aussi de profiter d’une architecture locale arabo-andalouse (c’est le prétexte que j'ai trouvé !) : découvrir les couloirs ornés d’azuelos, les petites fontaines, les cours intérieures... N’en déplaise à mon porte-monnaie, tout était complet (3 semaines avant la Toussaint). Pensez à réserver tôt pour profiter de ce petit bijou !




La terrasse de Las Casas del Rey de Baeze - crédit photo de l'hôtel

 

 

=> Fan des parcs d'attractions ? Testez Isla Magica aux portes de Séville !


 

3/ Jouer au foot et jongler toute la journée avec les oranges amères de Seville en Andalousie


Mes petits garnements n’ont pas mis 5 minutes à trouver leur occupation de la journée : ramasser les oranges de tous les orangers de la ville pour jouer avec. Et il y en a à tous les coins de rue ! Mais c'est aussi ça l'Andalousie en famille ! Ces oranges amères sont une spécialité locale avec laquelle les espagnols font de la marmelade et du sirop. Romane et Charlie ont trouvé une nouvelle utilisation à ces fruits ronds comme des ballons qui trainaient par terre !

Je ne peux pas vous promettre que vos enfants finiront très propres (ils trainaient vraiment par terre ces fruits :)). Mais en revanche, ces oranges sont les meilleures carottes que Seville a trouvé pour les faire avancer sans râler. Ils ont marché plusieurs heures dans les jolis quartiers de Santa Cruz et El Arenal en jonglant et en jouant au foot avec elles.







Dans le jardin de Murillo et le quartier de Santa Cruz


4/ Se balader à vélo en famille sur la Plaza de Espana et sur les rives du Guadalquivir à Séville avec les enfants


Un grand vent de liberté souffle quand on prend les vélos en famille. A Séville, c’est une manière bien sympathique de faire des kilomètres avec les enfants. Romane avait son propre vélo, Charlie était sur le porte-bébé et pouvait souffler un peu de la matinée de marche.

Nous sommes partis du quartier de Santa Cruz, nous avons rejoins la majestueuse Plaza de Espana via les pistes cyclables, nous avons fait une halte et une sieste au Parque Maria Luisa, et enfin, nous avons continué sur les rives du Guadalquivir pour profiter de cette balade sans voiture empruntée par de nombreux promeneurs. Il faisait chaud (30°C) alors n’oubliez pas de prendre de l’eau !




 



5/ Pique-niquer à la fraîche au Parque Maria Luisa de Séville : un must en famille !


J’y reviens mais ce parc est une vraie bouffée de calme, de fraicheur et de zénitude. Ses grandes allées bordées d’arbres, ses petits bassins, ses cygnes, etc. Il a un vrai côté romantique. Nous avons pris l’option sieste sur un banc pendant que les enfants passaient un « des meilleurs moments de leur journée » (dixit) : profiter des jeux et des toboggans. Je suis toujours épatée de voir comme il est facile de faire faire n’importe quoi aux enfants du moment qu’au bout de la route, trône un toboggan.


 






6/ Faire découvrir l'art de vivre en Andalousie aux enfants : se retrouver dans une bodega sévillane pour picorer des tapas (1/2)


Nous avions envie de partager avec les enfants ce que représente (aussi) l’Espagne pour nous : un état d’esprit gai, festif et bon vivant.
 C'est essentiel dans la vie, il faut l'apprendre très tôt !!!

Direction un bar à tapas que je vous recommande chaudement dans le quartier El Arenal : Hijos de E. Morales. C’est une vieille bodega familiale avec un côté bar, et un côté restaurant (on mange sur des tables hautes au milieu des fûts en cuivre). Quand nous y étions, il y avait justement une fête familiale : des vieux, des jeunes, et même quelques petits. Quel plaisir de goûter et de picorer tous ces tapas différents ensemble ! Pour ma part, gros coup de cœur pour une tapas aux épinards et aubergines (impossible de me souvenir du nom en espagnol).

Cet endroit est top, mais on ne peut pas manger dehors et il y a du monde : on mange donc assez rapidou avec les enfants, mais ça vaut quand même le coup !




Dîner à la bodega familiale Hijo de E. Morales


7/ Faire découvrir l'art de vivre en Espagne aux enfants : profiter de la douce nuit de Séville (2/2)

 

En sortant du resto à 22 heures, nous ne pouvions rentrer dormir en si bon chemin. On a eu envie de montrer aux enfants ce que veut dire la vie à l’espagnol n°2 : déambuler dans les rues, à toute heure et à tout âge, discuter, profiter de la douceur du soir… L'Espagne c'est aussi la vie nocturne ! C’est bon enfant, et ça mérite bien une petite glace avant d’aller se coucher.




8/ Profiter de la douceur de l’Andalousie le temps d'un week-end, même à la Toussaint


Gloups. Ce fut le hic de notre escapade. Si le premier jour nous avons eu des températures normales pour la saison (entre 25 et 30°C dans la journée), le lendemain fut une autre histoire : pluie, pluie et pluie. Nous n’avons pas eu de chance. Ce serait à refaire, je le referais (et j’aurai un meilleur temps que celui qu’on a eu !).







Programme de notre week-end de 2 jours pour visiter l'Andalousie en famille et Séville


Jour 1

Balade dans les quartiers de Santa Cruz et de El Arenal le matin, puis tour à vélo vers la Plaza de Espana, au parc Maria Luisa et sur les quais du Guadalquivir l’après-midi (3 heures avec de longs arrêts).

Jour 2

Visite du Palais de l’Alcazar et de la cathédrale le matin (les queues sont impressionnantes mais elles avancent très vite. Vous pouvez cependant réserver vos tickets en ligne avant pour les éviter). Puis, départ de Séville plus tôt que prévu pour les Pueblos Blancos et Ronda (jour 3 et 4, à lire bientôt sur le site) à cause de la pluie.




La majestueuse cathédrale de Séville


Si j'avais eu plus de temps, j’aurais traversé le pont pour me balader dans le quartier de Triana sur l'autre rive et je serais montée en haut de la Giralda pour profiter de la vue… N’hésitez pas à le faire pour moi et à me donner des nouvelles !


Autres infos pratiques sur Séville en famille

 

  • Durée du séjour à Séville : un peu moins de 2 jours. Je pense que 2,5 jours avec les enfants, c’est parfait.
  • Hébergement : nous avons dormi dans la super auberge de jeunesse Sevilla Kitsch Hostel, un bon plan pas cher et rock’n’roll roll !
  • Restaurant : Hijos de E. Morales, ouvert du lundi au samedi de 12h à 16h et de 20h à minuit, adresse : Garcia Vinuesa 11 à Séville.
  • Avion : 2h20 depuis Genève. Nous avons payé 200€ A/R par personne mais avec un retour par l’aéroport de Malaga (Vueling à l’aller et Easyjet au retour) via Skyscanner.
  • Décalage horaire : aucun
  • Accessoires à mettre dans les valises : à la Toussaint, il est censé faire encore très bon. Nous avons eu 30°C la première journée. Mais, nous n’avons pas eu de chance car le deuxième jour il a plu… un k-way peut donc quand même être nécessaire à cette époque. Quand nous visitons des villes, nous prenons souvent les trottinettes. C’est une option mais le vélo est également sympa à Séville !
  • Location du vélo : chez Rent A Bike Sevilla, Plaza Santa Cruz. Ils ont des vélos pour les enfants (10 euros la journée) et des vélos adultes avec prêt gratuit d’un siège bébé (12 euros la journée).
  • Budget par jour pour 2 adultes et 2 enfants : 90 euros pour le logement, 100 euros pour les repas (avec du vin !), 30 euros de location de vélo pour la famille.



=> Lire la suite de notre circuit en andalousie avec les enfants : la route des pueblos blancos et Ronda
OU
=> ou revenir au sommaire des vacances en Espagne en famille



Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

seville en famille

 


Posez vos questions, je vous réponds !

Vous avez une question à propos de Espagne ?
Une réaction ? Des bons plans à partager ? Laissez moi un commentaire !

0 Commentaire Ajouter le votre

En réponse à :

NOM*
EMAIL* (REQUIS MAIS SECRET)
COMMENTAIRE

Boarding Pass


Ne ratez rien !
De l'inspiration + de l'évasion
+ des conseils + des jeux concours
Prénom
Nom
Mail
Pour obtenir le guide
veuillez remplir le formulaire suivant :
Prénom
Nom
Mail