nos Family portraits

Célébrer Noël à l'autre bout du monde (1/2)

3 familles en tour du monde vous raconte comme ça se passe ! 

 

Pendant les fêtes, j’ai beaucoup pensé à (et envié !) toutes ces familles en tour du monde qui allaient passer Noël et le Jour de l'An loin de chez elles, dans des cultures différentes, avec des familles locales ou des amis rencontrés sur la route. Je me souviens avoir passé un Noël magique avec une famille indienne à Badami en Inde lors de mon tour d’Asie il y a 15 ans. Et un jour de l’an à Cochin dans un boui-boui où le serveur avait fait une intorse au "sans alcool" et accepté que je boive une bière si je cachais le liquide impur dans une théière. Des moments magiques où l’on avait bien ri ! Mais à l’époque je n’avais pas d’enfants…

Du coup, j’ai demandé à 3 familles (les Kump, les Dacaluf et Les Petits Voyageurs) de nous raconter comment les fêtes de fin d’année s’étaient passées pour elles, si ce fut un beau moment comme cela l’avait été pour moi, ou si ce sont des instants où l’on préférerait revoir les siens, que les enfants puissent rejouer avec les cousins au pied de l’arbre de Noël !

Voici le premier opus, celui des Kump et des Dacaluf qui ont passé les fêtes ensemble à Kilifi au Kenya. Dans le deuxième, Les Petits Voyageurs vous raconteront leur Noël au Myanmar !


=> voir la vidéo réalisée par les Dacaluf pour illustrer l'article !

 

Célébrer Noël à l'autre bout du monde (1/2)


Comment appréhende-t-on les fêtes de Noël et du Réveillon quand on est en Tour du monde en famille ?

 

Depuis que nous sommes partis faire le Tour du Monde en famille en camping-car, il y a 16 mois, la période des fêtes reste le moment de l’année que nous aimons le moins : l’absence de nos familles et de nos amis se fait plus forte. Alors, pour parer à tout éventuel coup de blues familial, nous nous organisons toujours pour ne pas être seuls.

Nous avions un temps envisagé retrouver des amis parisiens pour passer les vacances de Noël et du Jour de l'An ensemble au bord d’une plage au Kenya. Mais les prix des vols à cette période de l’année étant totalement prohibitif, cette option fut, à contre coeur, rapidement écartée.




Et puis la magie du voyage vous offre l’opportunité de faire de nombreuses rencontres. Courant novembre, nous avons fini par rattraper les Dacaluf en Tanzanie et nous avions convenu de passer Noël ensemble, quelque part sur une plage au Kenya. Grâce aux réseaux sociaux, nous avons, en effet, fait virtuellement connaissance de nombreuses familles parties comme nous en camion ou camping-car en tour du monde. Avec certains, au fil des mois, nous nous découvrons des affinités qui poussent à forcer le destin. Alors avec les Dacaluf, après quelques ajustements d’itinéraire, nous avons eu la chance de nous rencontrer pour de vrai !

Cette année pour Noël, nous nous sommes donc retrouvés à Kilifi sur la côte kenyane avec les
Dacaluf ainsi que les 4 Wheel Nomads, une famille d’overlanders allemande voyageant en 4x4 (et avec qui nous échangions également nos bons plans depuis plusieurs mois).





Qu'avez-vous fait de différent pour ces "vacances de Noël" en voyage ?

 

D’habitude, nous sommes toujours en mouvement et restons rarement plus de 3/4 jours au même endroit. Pour les fêtes, nous avions tous envie de nous poser une dizaine de jours dans un cadre paradisiaque, à la plage. Sur les conseils de nos amis les Bostrotters, une autre famille française en tour du monde en camping-car, nous avons établi notre campement au Distant Relatives Eco-Lodge de Kilifi (au nord de Mombasa) au bord d’une crique face à l’océan indien.

Ce camping était un lieu idéal pour célébrer les fêtes. Et autant dire que notre campement ne passait pas inaperçu : 3 familles, un camion, un camping-car et un 4x4 avec tente de toit et tente latérale. On ne pouvait pas nous râter !

Et comme nous n’étions pas assez nombreux pour le réveillon (12 !), nous avons invité, pour le dîner de Noël, Jasper, Eva et leurs 3 enfants ainsi que Mary et sa fille Reya dont nous avons fait la connaissance sur place. Il y avait donc 5 familles de 4 nationalités différentes autour de la table du réveillon de Noël : des Français, des Allemands, des Hollandais-Ethiopiens-Kenyans et des Canadiens-Kenyans ! Que du bonheur :)







Avez-vous tenu à reproduire les traditions de Noël "à la française" ?


Ce Noël était très important pour nous. Faustine croit toujours dur comme fer au Père Noël et nous souhaitions entretenir encore un peu la magie de Noël.
A la maison, nous décorons un grand sapin, nous aménageons une grande crèche au pied, prévoyons une belle déco de table. L’ambiance de Noël anime toute la maison ! Alors ici, sous les tropiques avec 30 degrés à l’ombre, nous avions envie de recréer cette atmosphère.





Petits et grands s’en sont donc donnés à coeur joie pour préparer le réveillon : fabrication d’une banderole Merry Christmas, décoration du mini-sapin de Noël avec des boules conçues par les enfants, ramassage de fleurs de tiaré pour la déco de table, etc. Rien n’a été laissé au hasard. Le tout en maillot de bain, bien entendu !






La magie du voyage faisant bien les choses, nous avons fait connaissance au camping d’un couple de Britanniques installés depuis fort longtemps en Ouganda. C’était trop beau pour être vrai : avec sa grande barbe blanche et « remplumé » pour l’occasion, on avait prévu que lui, incarnerait le soir du réveillon, le parfait assistant du Père Noël ! Mandaté par Santa Claus lui-même, il devait livrer en personne les cadeaux à nos chers petits enfants voyageurs expatriés en Afrique :). Quel bonheur de voir briller les yeux de nos loulous respectifs (les plus jeunes bien entendu = précision souhaitée par Gaspard, notre grand de 10 ans !).

David, Micha et Jasper (les 3 papas) ont même gratté les guitares pour animer musicalement la soirée ! Ce fut vraiment un merveilleux réveillon de Noël sous les tropiques. C'est leur chanson que vous entendez sur la vidéo !









Vous avez fait des "folies" culinaires pour ce Noël à l'autre bout du monde ?


En bons épicuriens qui se respectent, on a effectivement fait des petites folies pour le dîner de Noël. Les 3 familles s’étaient organisées pour faire le gros plein de courses à Nairobi ou Mombasa. Nos « hottes » respectives étaient donc garnies avec de nombreux extras exceptionnels pour les fêtes : vin, pastis, mojitos, pop-corn, guacamole, etc. De plus, sur place à Kilifi, nous avons commandés aux pêcheurs locaux des homards (à 9 euros le kilo on aurait eu tort de s’en priver !), 4 kilos de crevettes et pour la modique somme de 40 euros, 12kg de barracuda fraichement pêché que nous avons fait griller au barbecue. Accompagné d’un énorme pain maison cuit au barbecue, ce fut un diner pantagruélique, bien loin de nos repas quotidiens (souvent végétariens et plus frugaux). Ce réveillon fut un véritable kiffe !






Quelles sont les traditions au Kenya pour les fêtes de fin d'année ? Que mangent-ils de différent à Noël ?


Sikuku ya Chrismasi - Joyeux Noël en Kasi Swahili !

Si l'on associe souvent Noël à la neige ou à l'hiver, les pays africains fêtent également massivement le petit Jésus, mais plutôt à l'ombre de températures élevées et des sapins artificiels.

Noël au Kenya symbolise un moment de retrouvailles. Tous les membres de la famille « expatriés » dans les grandes villes kenyanes ou à l’étranger retournent à leur village d’origine pour célébrer Noël en famille.

Le Kenya étant un pays composé de 42 tribus, il existe des milliers de traditions différentes. Mais bon nombre de Kényans - en tout cas ceux qui en ont les moyens - célèbrent Noël en préparant le nyama choma (« viande grillée ») qui est en quelque sorte le plat national kényan. Il s’agit de morceaux de chèvre grillés au barbecue accompagnés de matoke, maïs et bananes plantains, qu’ils consomment en famille le soir de Noël. Le tout allègrement arrosé de sodas, de bières et d'alcool comme le vin de palme. Dans de nombreuses familles au Kenya, c’est le seul jour de l'année où l’on peut manger un morceau de viande.

Héritage de la colonisation, les célébrations de Noel au Kenya sont fortement inspirées du modèle anglo-saxon. On peut apercevoir quelques Pères Noël qui déambulent et créent l’animation à l’entrée des supermarchés Nakumatt, vêtus d’un magnifique costume bleu. Véridique !





La tradition des cadeaux commence peu à peu à prendre place au sein des familles les plus aisées. Toutefois, la majorité des enfants kényans ne reçoit pas de jeux ou de jouets, mais plutôt - pour les plus chanceux- des objets utiles comme de nouveaux vêtements, des chaussures, des cahiers d’école ou des cadeaux issus du génie de la récupération africaine. Les Kényans ne font pas à proprement dit la fête mais les célébrations de Noël sont pour eux un moment important. Ceux qui sont religieux veillent toute la nuit du 24 au 25 décembre à l’église.

Le plus étonnant pour nous occidentaux, c’est de réaliser en écoutant des personnes âgées que bon nombre d’entre elles ne connaissent que Jamhuri Day (Jour de l'Indépendance) et le jour de Noël, mais pas leur date de naissance.



Que doit-on vous souhaiter pour cette nouvelle année ? Votre rêve pour 2016 ?


De pouvoir terminer notre Tour du Monde comme prévu et non pas avant cet été. Le départ anticipé des locataires de notre maison à fin Janvier nous met face au mur financièrement. Si nous ne retrouvons pas quelqu’un d’ici fin Février, on devra rentrer en Mars en renvoyant notre camping-car depuis Dubaï en bateau. Pour nous, ce serait un vol direct et atterrissage forcé pour le bercail... dur dur. Pas vraiment ce dont on rêve.

Alors pour 2016, on rêve de continuer notre périple encore 6 mois, de réaliser tous nos coups de folie (création de nos propres boites, expatriation, échange de notre camping-car contre un bon vieux camion Mercedes de 1970 pour repartir sur les routes du monde au plus vite - mais les enfants ont surtout envie de rentrer retrouver leurs copains !). On veut aussi juste continuer à être heureux, à découvrir le monde, à profiter de nos deux loulous et, comme il faudra rebosser, on veut gagner nos vies sans se faire happer comme cela a été le cas précédemment.

« On a deux vies. La seconde commence le jour où l’on prend conscience qu’on en a qu’une ! » Confucius. Notre devise à jamais !

----  VOIR LA VIDEO !  ----



=> Pour retrouver le blog et le tour du monde de la Kump Family en camping-car, c'est ici !

Vous aimerez aussi


Destinations
Nordeste
De Jericoacoara à Fortaleza
 
Nordeste

Posez vos questions, je vous réponds !

Vous avez une question à propos de Célébrer Noël à l'autre bout du monde (1/2) ?
Une réaction ? Des bons plans à partager ? Laissez moi un commentaire !

1 Commentaire Ajouter le votre
Bertrand J - le 01 février 2017 Répondre

Salut,

J’étais en voyage d’affaires en Australie pour Noël ! J’ai eu un gros coup de blues, car ma famille me manquait énormément. J’étais triste d’être loin de mes enfants. :(

NOM*
EMAIL* (REQUIS MAIS SECRET)
COMMENTAIRE

Boarding Pass


Ne ratez rien !
De l'inspiration + de l'évasion
+ des conseils + des jeux concours
Prénom
Nom
Mail
Pour obtenir le guide
veuillez remplir le formulaire suivant :
Prénom
Nom
Mail